Au risque de te surprendre, nous, personnes menstruées, ne l’avons pas choisi ! C’est une chose que nous subissons une semaine par mois et qui, sans les-dites protections, nous empêcheraient de vivre. Ce n’est pas par plaisir d’avoir toute la journée une entité coincé dans notre vagin que nous portons des tampons mais bien pour continuer à exercer nos activités quotidiennes.

Nous avons des professions ou des études nécessitant notre présence sans qu’un flux de sang coule le long de nos jambes, sans que nous tachions nos vêtements et toutes les chaises où nous nous asseyons. A moins que vous ne décrétiez que les femmes ne pourront plus sortir de chez elles pendant toute la période de leurs règles, il me parait difficile d’envisager un monde sans protections hygiéniques pour empêcher cet affront sociétal qu’est la « tâche aux fesses ».

……….

Tu peux retrouver la lettre complète ici !

Publicités