Cher député, tu annonces, fier de toi, et rieur, que tu as découvert le monde des protections hygiéniques.
Cher député, moi, ça fait 15 ans que j’ai découvert ce monde. J’en ai encore pour 20 ans au moins. Ne crois-tu pas que j’en connais un peu plus que toi sur le sujet ?
Cher député, en disant qu’il faudrait mieux se pencher sur la coupe menstruelle, tu me prouves que tu n’as pas dû passer bien plus de cinq minutes à potasser ton sujet. Sache, cher député, que certaines personnes ne peuvent pas insérer cet objet dans leur vagin, que certaines personnes ne supportent pas de porter un objet dans leur vagin toute la journée.

……….

Tu peux retrouver la lettre complète ici.

Publicités